Comment choisir son appareil auditif ?

Lorsqu’une personne rencontre des problèmes d'audition, elle doit consulter au plus vite un médecin otorhinolaryngologiste (ORL). Il établira un bilan auditif complet ainsi qu'un audiogramme (courbes graphiques qui permettent de représenter la capacité auditive d'une personne).
En cas de besoin en appareillage auditif, l'ORL l’orientera vers un audioprothésiste à même de la conseiller, et de lui fournir les prothèses auditives adaptées à ses besoins. Concrètement, après quelques tests et questions pour connaître l'environnement sonore de la personne, il pourra alors lui conseiller les appareils les plus appropriées.
Mais quels sont les critères à prendre en compte afin de choisir son appareil auditif ?

Les critères de choix

Les deux critères principaux de choix d'un type d'appareil sont :

  • l’importance de la perte auditive
  • l’anatomie de l'oreille du sujet
Il est donc primordial de prendre en considération le degré et la nature de la perte d’audition, mais d’autres critères entrent également en jeu dans le choix d’une prothèse auditive :
  • le confort,
  • l'esthétisme,
  • le degré de discrétion souhaité,
  • le mode de vie de l’utilisateur,
  • l'environnement sonore,
  • les fonctions de l'appareil,
  • le budget...
Autant d’éléments à considérer avant de faire son choix.

Les contours d’oreille

Ce sont les appareils les plus performants.
Ils sont capables d’équiper tous les degrés de surdité. Ils peuvent être dissimulés avec les cheveux et ils se déclinent en une variété de tons, permettant une harmonie quasi parfaite avec la couleur de la peau. Notons également les progrès constants des fabricants qui vont de plus en plus loin dans la miniaturisation et l'esthétisme de ces appareils.
En revanche, si vous avez les cheveux courts et/ou que vous souhaitez davantage de discrétion, les contours d’oreille ne seront pas idéaux.

Appareil auditif conour d'oreille Les appareils auditifs contours d'oreille © Siemens

Les appareils intra-auriculaires

Ils offrent une discrétion incomparable.
L'audioprothésiste prendra une empreinte de votre conduit auditif et façonnera une coque faite sur mesure dans lequel se logera l'électronique de votre appareil intra-auriculaire. Celui-ci se place donc à l’intérieur même de l’oreille et permet d'en dégager complètement l’arrière, ce qui rend même possible le port de lunettes.
En revanche, ces appareils ne conviennent pas aux personnes possédant un conduit auditif étroit, ou dont les sécrétions de cérumen sont importantes. Certaines personnes sont également intolérantes à la résine utilisée pour réaliser la prothèse. En outre, ce type d’appareil est assez fragile, ce qui nécessite des manipulations délicates ainsi qu'un entretien régulier.

Les appareils à conduction osseuse

Il peut s'agir de lunettes auditives dont les branches comprennent un contour d'oreille. Idéal si vous souhaitez combiner votre prothèse auditive avec vos lunettes de vue ! Vous pouvez également n’utiliser que l’appareil auditif en le désolidarisant des branches.

Il peut également s'agir d'appareils à conduction osseuse qui utilisent la capacité naturelle du corps à envoyer des sons à travers l’os. Ils sont particulièrement adaptés aux pertes auditives de perception unilatérale (c’est-à-dire à une surdité totale d’un côté), aux pertes auditives de transmission correspondant à une déficience de l’oreille externe, de l’oreille moyenne ou du conduit auditif, et aux surdités mixtes.

Quelle marque d'appareil auditif choisir ?

Dès que vous avez déterminé quel type d'appareil vous convient, il faut s'orienter sur une marque de fabriquant et sur une gamme de prix.
Ce sont les deux prochaines étapes importantes du choix d'un appareil auditif que nous allons découvrir ensemble.

Quelle marque choisir ?
Quels sont les fabricants les plus connus et les plus fiables ?
Cliquez ci-contre pour en savoir plus sur les marques principales d'appareils auditifs

Pour en savoir plus

Audioprothese.com © Tous droits réservés 2014

Mentions légales  |   Audioprothese.com  |